Le CAI repart de la Jeunesse pour une Montagne Durable

Le CAI repart de la Jeunesse pour une Montagne Durable

Parmi les sommets des Dolomites de Corvara (Alta Badia), un buzz d'énergie et de projets a surgi fin avril 2023. En pleine basse saison, quand le silence tombe sur les pistes de ski, le Club Alpin Italien (CAI) a donné naissance à son deuxième Camp Jeune CAI. Des participants de toutes les régions italiennes se sont pressés Village alpin Tempesti - Base d'entraînement des troupes alpines – la transformer en un vivier d'innovation et de vitalité au service de la montagne.

Le CAI, fondé en 1863, est une institution historique dédiée à l'amour de la montagne et des activités qui s'y rattachent. Ces dernières années, cependant, il s'est imposé un processus de renouvellement est nécessaire, notamment à travers une plus grande implication des jeunes. Ce processus a été le pivot du camp de jeunes CAI, organisé dans le but de développer un sens aigu des responsabilités envers la montagne et sa durabilité.


En tant qu'observateur extérieur, j'ai eu l'occasion de participer à cet intense programme d'activités. Durant les deux principales journées du camp, j'ai pu observer de près les conférences et rencontres entre les jeunes du CAI, me confronter aux délégués et adhérents, faire connaissance avec le Président du CAI, ainsi que divers invités invités pour discuter du thème de la montagne et de la durabilité.

Jour 1 – Rencontre et débats

premier camp de jour

La première journée a commencé par l'arrivée et l'enregistrement des participants, plus de 100 jeunes grimpeurs et passionnés de montagne, prêts à affronter cet événement important avec un esprit ouvert et proactif.

Offres avantageuses à Val Gardena

Découvrez les meilleures offres pour passer des vacances d'été inoubliables dans les Dolomites de Val Gardena, avec des forfaits vacances à des prix avantageux dans des hôtels et des appartements à Ortisei, Santa Cristina et Selva di Val Gardena

Chalet dans les Dolomites

Découvrez les meilleures offres pour passer des vacances d'été dans les meilleurs chalets et cabanes alpins des Dolomites, les meilleures structures immergées au cœur des Dolomites avec un style typiquement alpin

adv

Accueillis avec un kit de bienvenue, ils s'installent dans une chambre, anticipant le début de Camp jeunesse CAI 2023. L'atmosphère était électrique, un mélange d'attente et d'impatience, un désir partagé de commencer cet important chemin de croissance et de prise de conscience.

Contrairement aux conventions classiques, la disposition ordinaire des chaises et des tables a cédé la place à une disposition plus informelle et participative. Les jeunes se sont assis par terre, créant une atmosphère d'ouverture et de partage. Cette disposition, qui est devenue une norme dans tout le camp, était un signe clair du fort sentiment de participation et de dynamisme.

L'objectif du camp, tel qu'illustré en introduction, était de rapprocher les jeunes du CAI et de leur donner un rôle central dans les activités du club, dans une optique de renouvellement et d'ouverture vers les nouvelles générations. L'ambition est de renouveler les activités du CAI et de le rendre plus sensible aux besoins des jeunes, insufflant un nouveau dynamisme et une fraîcheur dans une organisation historique.

L'importance d'impliquer une expertise externe a été soulignée, dans le but d'enrichir et de renforcer les activités du club grâce à la contribution de professionnels du secteur. En particulier, la collaboration avec le écrivain Marco Albino Ferrari et le blogueur Pietro Lacasella marqué une étape importante dans la modernisation de la structure éditoriale de la revue CAI, "La botte". Grâce à leur expérience et leur expertise, le magazine est appelé à devenir un lieu d'approfondissement et de réflexion sur le thème de la montagne et du développement durable.

Pendant le dîner, servi à la cantine des troupes alpines, les comparaisons et les discussions entre les jeunes participants n'ont pas cessé. Différentes idées, opinions et visions sur la montagne entrelacées entre les tables, donnant vie à un débat animé sur l'avenir de la montagne et sa protection.

Après le dîner, l'attention de tous s'est tournée vers la salle de conférence, où Professeur Morazzoni et le Professeur de Naples dell 'Université IULM s'apprêtaient à révéler les détails de la recherche universitaire consacrée aux Jeux Olympiques de Milan-Cortina 2026.

Cette réunion a offert un aperçu des interventions infrastructurelles prévues pour les Jeux olympiques et des études réalisées sur l'impact environnemental qui y est lié. L'aspect crucial abordé lors de la présentation a été la question complexe de l'équilibre entre la développement des infrastructures nécessaires à un événement de cette ampleur et à la préservation de la singularité et de la pérennité des territoires de montagne concernés.

Le débat s'est concentré sur l'examen d'une question cruciale : Les grands événements comme les JO apportent-ils de réels bénéfices aux territoires de montagne ou risquent-ils de les dénaturer ? Le besoin d'une plus grande implication de la population locale dans les décisions concernant le développement du territoire est apparu, un besoin d'impliquer plus activement les communautés alpines dans les questions qui affecteront directement leur vie et leur environnement.

Réflexions soulevées lors de la présentation ils ont enflammé la passion des jeunes du CAI. Leurs questions et observations ont enrichi le débat, témoignant d'une profonde conscience de l'équilibre délicat entre développement et conservation, entre progrès et durabilité.

Cette discussion, loin d'être un simple échange d'idées, est devenue un comparaison réelle entre différentes visions sur l'avenir de la montagne et sur les meilleures stratégies pour assurer sa protection. Cet intense débat, qui a duré jusqu'à minuit, a déclenché un dialogue ouvert sur défis et opportunités liés à la gestion durable des territoires de montagne.

Deuxième jour – Tables de travail

table de communication cai

L'enthousiasme suscité par le débat du premier jour du camp des jeunes du CAI a laissé une trace indélébile qui a défini l'esprit de la deuxième journée : une journée caractérisée par un travail opérationnel, qui a pris vie dans les tables de travail.

Les organisateurs, après une brève introduction, ont lancé les activités en répartissant les participants entre les différentes tables de travail. Ces tableaux, qui couvraient un large éventail de sujets, tels que environnement, activités, culture, socialisation, écoles, vie de section, communication et informatisation, a fourni une occasion unique aux jeunes du CAI de discuter, d'échanger des idées et de définir un plan programmatique qui soutiendrait leurs activités CAI respectives.

Dans un acte de prévoyance, les organisateurs ont permis aux participants de tourner entre les tables de travail, créant un fil invisible entre les besoins communs, une contagion positive des connaissances qui reliait les différents domaines de travail.

Les huit tables de travail, reprenant la subdivision de la première édition, ont permis une immersion profonde dans chaque thème, permettant une discussion active et constructive parmi les jeunes CAI, chacun avec sa propre perspective unique basée sur ses propres expérience dans les différentes sections du CAI.

Chaque table a travaillé à définir des orientations, un plan d'action, qui pourraient soutenir et améliorer les activités futures du CAI. Ce processus collaboratif a non seulement permis de affiner et développer des idées, mais a également favorisé une plus grand sentiment d'appartenance et la responsabilité chez les jeunes du CAI.

Dans ce contexte, le sentiment commun qui s'est dégagé est la volonté de faire du CAI un environnement plus dynamique et inclusif. D'une part, les jeunes veulent un CAI qui soit une référence pour ceux qui abordent la montagne, un environnement accueillant et éducatif. En revanche, ils voient le CAI comme un lieu qui doit rester vivant et actif pour tous les membres, avec un programme d'activités pour tous les âges, créant un pont intergénérationnel pour une nouvelle culture montagnarde.

La table de travail dédiée à l'environnement s'est démarquée par la complexité et l'importance des problématiques traitées. Les jeunes participants ont montré super préparation et la sensibilité environnementale, soulignant l'importance d'une approche durable dans la gestion des montagnes et dans l'organisation des activités du CAI.

L'un des principaux aspects abordés lors des échanges a été la responsabilité écologique de l'association. Le CAI étant une institution centrale dans la promotion et la gestion des activités de montagne en Italie, les jeunes ont souligné l'importance d'une approche plus durable et consciente. Cela inclut le promotion de pratiques touristiques responsables, des pratiques durables lors des activités de la section et des formations internes CAI sur des sujets tels que atténuation de l'impact humain en montagne.

Le résultat du travail de chaque table a mis en lumière les activités futures du camp de jeunes du CAI, contribuant à définir la trajectoire du club. La journée s'est poursuivie avec la réorganisation du groupes régionaux et l'élection de représentants de chaque région, figures clés pour faire le pont entre les activités futures du CAI.

Ce modèle contribuera à respecter et à valoriser spécificités locales, créant une organisation plus équitable et représentative des revendications de tous les territoires.

Après l'important rendez-vous avec les tables de travail, deux réunions se sont succédées sur deux sujets d'importance fondamentale pour la montagne. La première concernait la question de grands carnivores, un sujet qui a récemment réintégré le débat public. La réunion a souligné la nécessité de trouver un équilibre entre la protection de la présence de ces animaux et les besoins de la vie montagnarde et le secteur du tourisme. Le défi est de trouver une nouvelle façon de coexister avec la nature, une façon qui respecte la renaissance des ours et des loups dans les montagnes italiennes.

La deuxième intervention, tenue par essayiste Nardelli, a abordé la question de la "fin de l'industrie du ski" due au changement climatique.

A partir de son dernier livre, "Hiver liquide", Nardelli a mis en lumière les défis auxquels sont confrontées les stations de ski à une époque de changements climatiques rapides et souvent imprévisibles. Il a expliqué comment l'industrie du ski, autrefois florissante, caractéristique des régions montagneuses italiennes, est confrontée à une crise due à la diminution de la quantité de neige disponible, affectée par le changement climatique.

Nardelli a décrit une image de "monoculture du ski" dans laquelle de nombreuses stations de montagne ont tout misé sur le ski comme principale source de revenus, sans tenir suffisamment compte de l'évolution possible du climat et de la réduction conséquente des chutes de neige. Il a soulevé des questions critiques sur la durabilité à long terme de ce modèle et a suggéré la nécessité de repenser radicalement le tourisme de montagne.

Cette rencontre a mis en évidence la nécessité d'avoir un regard attentif et respectueux envers la montagne, qui ne soit pas orienté uniquement vers l'exploitation, mais qui soit centré sur une vision de durabilité et de respect de l'environnement. Une invitation à rechercher des modèles alternatifs à la fois économiquement durables et respectueux de l'environnement montagnard.

Lors des deux rencontres, l'intérêt et la participation des jeunes du CAI ont été palpables. Leurs questions et observations constructives ont enrichi le débat, démontrant leur conscience que ces enjeux sont d'une importance fondamentale pour ceux qui se soucient de l'avenir de la montagne.

Un moment convivial avant de rentrer

La deuxième journée du Camp CAI Giovani 2023 a suivi une Rythme frénétique, ponctué d'intenses discussions, de laborieuses tables rondes et de moments de formation. Cependant, comme toute journée bien structurée, elle s'est terminée dans une atmosphère de quiétude et de convivialité. La soirée a permis aux participants de se détendre et de réfléchir aux événements de la journée.

Après le dîner, malgré la pluie insistante, une partie du groupe décide de partir en excursion nocturne. La pluie n'a fait qu'ajouter un sentiment d'aventure au voyage, stimulant l'esprit d'agrégation des jeunes et leur amour pour la nature dans toutes ses nombreuses manifestations.

Un autre groupe de garçons a choisi de rester, préférant un sère d'amitié avec les Alpini de la base Tempesti. Cette rencontre informelle a été une énième occasion de tisser des liens, non seulement autour de questions techniques ou d'activités organisées vues dans la journée, mais aussi par le simple plaisir et la détente qu'une soirée entre amis peut offrir.

Pour moi, le lendemain marquait la fin de mon expérience du camp. Avec une certaine nostalgie, mais aussi un sentiment de gratitude, je suis retourné au Val di Fiemme. J'ai eu la chance de participer à cela rassemblement dynamique de jeunes amoureux de la montagne, une expérience qui a accru mon admiration pour les nombreux jeunes déterminés à donner un nouvel avenir à la montagne.

Cependant, pour les garçons du CAI, le Camp était loin d'être terminé. Dans les jours suivants, ils ont poursuivi leurs activités, prenant le temps de réfléchir à leurs expériences accumulées et d'établir un bilan des activités réalisées.

Ils ont également profité de l'emplacement unique de Corvara, se livrant à des excursions parmi les magnifiques Dolomites qui les avaient accueillis.

Un nouvel avenir pour le CAI

Le changement climatique et la tourisme de masse explosé après la pandémie, sont aujourd'hui des enjeux fondamentaux pour le développement de montagne du futur. Voir tant de jeunes enthousiastes à l'idée de s'attaquer à ces problèmes difficiles a certainement suscité un grand espoir pour l'avenir.

Il était extrêmement intéressant d'observer comment l'une des principales institutions historiques de la montagne italienne a eu le courage de sortir de sa zone de confort et de prendre des mesures proactives pour redéfinir le parcours de l'association, avec un accent particulier sur les jeunes.

Pour une réalité historique, vaste et complexe comme le CAI ce ne sera pas facile mais c'est un début important pour sensibiliser les nouvelles générations et intercepter une passion ravivée pour le monde de la montagne.

De cette rencontre transparaît la volonté de devenir la référence nationale dans les processus de développement de la montagne et du farsi. porteurs d'une vision alternative au développement touristique vu jusqu'à présent.

En cela, les jeunes et le CAI devront surmonter de nombreux obstacles, du dialogue avec les réalités locales à la participation active des sections et la comparaison avec les réalités qui voient le développement de la montagne d'une manière différente.

Après avoir assisté à ce camp, cependant, le sentiment est que quelque chose a vraiment changé, il a déclenché un processus positif et irréversible où la nouvelle lymphe (les jeunes) pourra déterminer un mouvement capable d'affecter l'avenir de nos chères montagnes.

Nous n'avons qu'à remercier Stéphane Morcelli pour l'invitation et le travail accompli, tous les délégués et organisateurs du CAI se sont réunis, les membres avec qui sont nées des discussions animées mais respectueuses et constructives, et les Président Antonio Montani pour avoir soutenu ce nouveau cours.

Davide Rigon – Montagnaestate.it

Recevez les offres d'été

Recevez les meilleures offres à la montagne en été, en Hôtels, Chambres d'Hôtes ou Appartements de Vacances

    Email où recevoir les offres

    nom et prénom

    Où voulez-vous partir en vacances ? (destination préférée)

    Votez Le CAI repart de la Jeunesse pour une Montagne Durable cet été

    vote: 3.69 su 5 - 186 électeurs
    1 Stella2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
    Chargement en cours ...

    Des vacances à la montagne pas chères en été ? voici les destinations les moins chères

    Des vacances à la montagne pas chères en été ? voici les destinations les moins chères

    Même si la montagne est moins chère en été qu'en hiver, certaines destinations peuvent ne pas être abordables pour tout le monde. Souvent, l'accent est mis sur les destinations les plus célèbres et les plus nobles, mais pour cette raison, elles coûtent beaucoup plus cher. Cependant, il existe des destinations touristiques de montagne qui peuvent offrir le même [...]

    5 meilleurs endroits pour des vacances avec des enfants dans le Trentin Haut Adige

    5 meilleurs endroits pour des vacances avec des enfants dans le Trentin Haut Adige

    Dans cet article, nous avons sélectionné 5 emplacements dans le Trentin Haut-Adige qui, à notre avis, sont excellents pour les familles avec enfants. Les critères choisis sont différents et certains sont basés sur notre expérience, voici, à notre avis, les aspects à évaluer : Hotel for Families : c'est la présence d'hôtels spécialisés dans l'accueil des familles [...]

    Des lieux de montagne extraordinaires à visiter au moins une fois dans sa vie

    Des lieux de montagne extraordinaires à visiter au moins une fois dans sa vie

    Aujourd'hui nous souhaitons vous présenter quelques lieux de montagne à visiter absolument au moins une fois dans votre vie. Ce sont ces endroits WOW qui semblent venir tout droit du paradis et laissent tout le monde sans voix. Certains de ces lieux sont peu connus, d'autres sont célèbres et très appréciés pour leur beauté, même ceux qui n'aiment pas particulièrement [...]

    Les meilleurs endroits pour partir à la montagne en août

    Les meilleurs endroits pour partir à la montagne en août

    Le mois d’août est le mois le plus prisé par ceux qui souhaitent passer leurs vacances d’été à la montagne. C'est précisément ce mois-là que la plupart des gens ont des vacances disponibles et c'est aussi l'un des meilleurs mois pour le climat de montagne. Sur notre page dédiée aux stations d'été de montagne vous pouvez […]

    Excursion aux 52 tunnels du Monte Pasubio

    Excursion aux 52 tunnels du Monte Pasubio

    Le samedi 18 août 2012, nous avons décidé de retracer la "route des 52 tunnels", un sentier de randonnée qui monte au sommet du Monte Pasubio et le longe le long de ce qui était autrefois un chemin de guerre construit par l'armée italienne pour transporter des armes et des fournitures vers le sommet du Pasubio sans être exposé au feu [...]

    Trouver des offres d'été

    Les meilleures offres à la montagne en été, en hôtels, chambres d'hôtes ou appartements de vacances

      Où voulez-vous partir en vacances ?